Jeremy Bagshaw

Jeremy Bagshaw

Biographie

Jeremy Bagshaw

Depuis ses débuts avec le club de natation Island Swimming Club, Jeremy Bagshaw admire Ryan Cochrane, son camarade d’entraînement et double médaillé olympique. En 2009, Jeremy a eu l’occasion de représenter le Canada aux Championnats panpacifiques juniors pour ensuite participer à une compétition multisport, les premiers Jeux olympiques de la jeunesse, en 2010, où il a remporté une médaille de bronze au 200 m style libre. Il s’agissait de la seule médaille remportée par le Canada aux épreuves masculines de natation. Jeremy a fait ses preuves sur le circuit de la NCAA pendant ses quatre années à l’université de la Californie où il s’est spécialisé aux épreuves de style libre et a aidé l’équipe des Golden Bears à remporter le titre masculin de champion national en 2011, 2012 et 2014 en se classant au 2e rang de l’épreuve du 1650 verges style libre à ces derniers. Lors des Jeux panaméricains de 2015, il a aidé le Canada à remporter la médaille de bronze du relais 4×200 m style libre en plus de participer aux finales des épreuves du 200 m et du 400 m style libre. Il a ensuite participé à ses premiers Championnats du monde de la FINA dans les mêmes épreuves.

À PROPOS DE L’ATHLÈTE

Famille : Ses parents se nomment Paul Bagshaw et Julie Soon Tok Hium. Il est né à Singapour, cité-État d’origine de sa mère. Il a déménagé à Victoria à l’âge de 6 ans lorsque son père a décidé de revenir au Canada. Débuts : Quand il avait 2 ou 3 ans, on l’a « jeté » dans la piscine pour qu’il apprenne à nager. À 4 ans, il a participé à ses premières compétitions, mais il était plus intéressé à regarder les nageurs dans les autres couloirs qu’à se concentrer sur sa propre épreuve. Au-delà de la natation : En 2015, il a obtenu son diplôme en biologie intégrative à l’université de Californie à Berkeley. Il souhaite s’inscrire à l’école de médecine dès sa carrière de nageur terminée. Il adore essayer les mets de différents pays et aime regarder le basketball et le soccer. Sa devise : « Les douleurs sont temporaires, mais l’abandon est éternel. » On le surnomme Bugs.

PALMARÈS INTERNATIONAL

Jeux panaméricains : 2015 – BRONZE (relais 4×200 m), 5e (400 m style libre), 7e (200 m style libre)

Championnats du monde FINA : 2015 – 23e (400 m style libre), 24e (200 m style libre)

Jeux olympiques de la jeunesse : 2010 – BRONZE (200 m libre), 5e (400 m libre), 26e (100 m libre), 8e (relais 4×100 m style libre), 12e (relais 4×100 m quatre nages)