Une joueuse de softball en action

Jenna Caira

Biographie

Après avoir représenté le Canada pour la première fois au Championnat du monde de softball féminin junior de la WBSC en 2007, Jenna Caira a rejoint l’équipe nationale senior en 2009. Depuis, elle a participé à quatre Championnats du monde de softball féminin de la WBSC, remportant la médaille de bronze en 2010 et 2018, puis à trois Jeux panaméricains. 

Après avoir remporté la médaille d’argent des Jeux panaméricains de Guadalajara 2011, Caira a fait partie de l’équipe championne des Jeux panaméricains de 2015 grâce à une victoire devant ses partisans en manches supplémentaires de la finale contre les États-Unis. Elle a aussi contribué à la médaille d’argent remporté par le Canada aux Jeux de Lima en 2019.

Seulement quelques semaines après ces Jeux panaméricains, Caira était la cocapitaine de l’équipe qui a décroché son billet pour les Jeux de Tokyo 2020 au Tournoi de qualification olympique des Amériques de la WBSC à Surrey en Colombie-Britannique. Elle y a affiché un bilan de 2-0 avec une moyenne de points mérités de 0,00, n’ayant accordé que trois coups sûrs et ayant retiré 13 frappeurs sur des prises en 8,2 manches de travail. 

Au cours des quatre années (2009–2012) passées à l’Université de Syracuse, Jenna a accumulé 1051 retraits au bâton, devenant ainsi la première lanceuse de l’histoire de l’Association Big East à franchir le cap de 1000 retraits au bâton. Elle a été la meilleure lanceuse de tous les temps de l’université dans la plupart des catégories, y compris les victoires (97), les présences sur le monticule (167), les blanchissages (28) et les manches lancées (893). En 2012, en tant que capitaine, elle a été nommée au sein de l’équipe d’étoiles nationale universitaire américaine. Elle a travaillé comme entraîneure adjointe et entraîneure des lanceuses de l’Université de Syracuse en 2013 et 2014.

À propos de Jenna

Débuts : Elle a commencé à jouer au softball à l’âge de quatre ans pour marcher sur les traces de ses sœurs aînées … Elles ont passé tellement de temps à se lancer la balle dans l’entrée d’auto que leur père a peint un marbre au sol… Elle faisait tourner son bras comme si elle lançait partout où elle se trouvait (à la maison, à l’école, au centre d’achat, etc.)… Elle aimait lancer, car elle aimait avoir toujours la balle, plutôt que d’attendre qu’elle soit frappée vers elle… Elle aime la stratégie entourant la position de lanceuse et les jeux psychologiques dans les duels avec les frappeurs adverses… Autres intérêts : Elle a terminé ses études à l’Université de Syracuse en 2012 avec un baccalauréat ès sciences en éducation (avec mention)… Elle a aussi décroché un diplôme d’études supérieures en communications d’entreprise et en relations publiques du Collège Seneca en 2016… Ambassadrice pour les organismes caritatifs du programme Bon départ de Canadian Tire… Elle travaillait chez Canadian Tire depuis 2017 (dans les départements des relations publiques et des partenariats) avant d’être appuyée dans sa décision de se concentrer à temps plein sur les Jeux de Tokyo 2020… Elle aime la lecture, visionner des films et des émissions sur Netflix, écouter des baladodiffusions et faire du yoga… Au cours de la saison morte, elle joue dans une ligue récréative de ballon-chasseur à Toronto… De tout et de rien : Elle porte le numéro 29 en l’honneur de son entraîneur des lanceurs, Todd Martin, qui est, d’après elle, le meilleur lanceur de balle rapide au monde et qui lui a enseigné le changement de vitesse… Elle porte toujours une casquette quand elle joue, ce qui pourrait découler d’un entraîneur qui lui disait que « les joueuses de balles portent une casquette » quand elle était plus jeune… À son quatrième anniversaire de naissance, elle a enregistré sur une caméra qu’elle voulait participer aux Jeux olympiques pour Équipe Canada quand elle serait grande… Elle a vécu en Europe lorsqu’elle était en 12e année donc sa mère a fait le voyage en avion deux fois avec elle aux États-Unis pour qu’elle profite de la visibilité dont elle avait besoin d’une école de la NCAA afin de lui permettre de poursuivre ses rêves de softball… 

Palmarès international

Jeux panaméricains : 2019 – ARGENT; 2015 – OR; 2011 – ARGENT

Championnats du monde de la WBSC : 2018 – BRONZE; 2014 – 4e; 2012 – 4e; 2010 – BRONZE

Tournoi de qualification des Amériques de la WBSC : 2019 – ARGENT; 2017 – BRONZE; 2013 –ARGENT; 2009 –ARGENT